logo

Minoterie Raimbert

Histoire du moulin

Un moulin, une famille

Témoin d’un savoir-faire centenaire, le moulin de la Minoterie Raimbert est aujourd’hui symbole d’harmonie entre respect des traditions et quête de modernité…

Une passion

Au début du siècle dernier, la France compte encore de nombreux moulins en activité, environ 50 000. Celui de Courquigny, à Auzouer-en-Touraine, n’a pas fini de tourner ! En 1913, la Minoterie Raimbert s’y installe en bord de Brenne. C’est le début d’une longue et belle histoire familiale.

Trois générations de meuniers vont se succéder ici, toutes animées par la passion du métier et un esprit d’indépendance.

Année après année, ils s’attacheront à préserver un savoir-faire de tradition… Tout en s’orientant résolument vers l’avenir.

Une nouvelle génération

Dans les années 60, le moulin entre dans une ère nouvelle, sous l’impulsion de Henri, puis de Claude Raimbert. Ce dernier, maître-artisan meunier de France, continuera de doter le moulin des équipements les plus modernes, sans pour autant se détourner de la dimension artisanale de son métier. C’est cet équilibre parfait qui a toujours permis de conjuguer qualité d’autrefois et créativité, avec le développement des farines Flanine et Dorépi, ou encore d’une large gamme de pains spéciaux. Partenaire privilégié des boulangers, la Minoterie Raimbert et son moulin sont ancrés dans le XXIè siècle.

  • L'indépendance
  • Le respect
  • L'excellence
  • La proximité
  • Le partenariat